Notre visite de la Brasserie Welde à Schwetzingen

Publié le par A3CViste

Lors de notre déplacement à Sinsheim-Hilsbach, nos hôtes allemands avaient prévu une visite-dégustation dans une Brasserie à Schwetzingen, ville située à plus de 50km de notre camp de base. Pourquoi Schwetzingen et non pas un classique "biergarten" à Sinsheim ? Eh bien!, c'est parce que Moritz, le fiston de Petra et de Heinrich y travaille depuis quelques temps et à 20 ans, il a pris à bras le corps cette visite guidée et animé, à sa conclusion, une vente-dégustation de la Pils Welde N°1. Il a accompli cette mission avec une maëstria étonnante car nous avions l'impression d'avoir le patron de la Brasserie en face de nous! Odile se chargeait de la traduction simultanée mais parfois la technicité lui donnait du fil à retordre! Mais tout  le monde suivait... Hilsbach-Sinsheim Septembre 2011 025-copie-1  

Nous sommes toujours étonnés, nous français, par la maturité des jeunes allemands qui entrent tôt dans un monde du travail réputé, certes, plus accueillant que l'est le notre. Nos jeunes diplômés techniciens (bac+2) songent trop souvent à 20 ans, à la poursuite d'études en vue de l'acquisition d'un soi-disant statut social meilleur...mais mais cette quête du Graal est semée d'embûches surtout dans un vieux pays qui a sacrifié, depuis au moins deux décennies, pratiquement toute son industrie traditionnelle, au profit du commerce et qui n'a, par ailleurs, jamais su mettre en place une formation continue digne d'intérêt.

 

L'Allemagne elle, n'a pas dilapidé totalement son industrie traditionnelle et le secteur de la brasserie est un bon exemple d'illustration; il s'appuie aujourd'hui sur un ensemble de PMI très imaginatives (pub télévisée sexy!), génératrices d'emplois (une cinquantaine pour Weldebräu) et surtout exportatrices. Dans le monde du travail allemand, la formation continue est un parcours sélectif, reconnu, valorisé et plébiscité notamment par les trentenaires ayant commencé à travailler jeunes..

 

 

La Pils désigne génériquement une bière de fermentation "basse" de couleur blonde dont le nom dérive des bières blondes fabriquées il y a deux siècles dans la ville de Plzen en Tchéquie. Les bières tchèques, généralement réputées pour la qualité et la douceur de leurs eaux ont connu depuis cette époque un engouement important dans toute l'Europe.La brasserie Welde produit ainsi sa bière à partir de sa propre au de source depuis plus de 250 ans. Moritz nous a expliqué qu'il fallait 7 à 10 jours à 5-10° de température pour brasser la Pils (cela expliquait la fraîcheur des lieux visités!). Le brassage, consiste à ajouter au moût de houblon et de malt, une levure qui transforme les sucres présents en alcool et en gaz carbonique. La transformation lui confère la couleur généralement blonde (robe blond doré) et une mousse très blanche et ajoute au goût allégé de houblon et de malt des arômes discrets de caramel et de noisette..Tout un programme !  La fermentation "basse" signifie simplement que la levure reste en bas de la cuve.

Hilsbach-Sinsheim Septembre 2011 022-copie-1La Pils est en moyenne moins fruitée et moins alcolisée ( 4,8 % d'alcool) que les bières de fermentation "haute" mais elle est aussi plus chargée en gaz carbonique ( des bulles à foison dans le verre!). La fermentation "basse" présente aussi l'avantage de protéger la bière contre les bactéries et les champignons et par conséquent prolonge sa durée de vie de conservation (c'est bon pour l'exportation!).

 

On la consomme fraîche, le plus souvent entre 4 et 7 degrès; ce que nous avons fait avant et après la visite! 

 

Weldebräu est considéré comme le brasseur le plus créatif d'Allemagne car il a su associer à son savoir faire traditionnel séculaire non seulement la haute technologie dans la commande et le contrôle des processus de fabrication et de mise en bouteille  mais aussi sur le plan commercial en associant l'Art sur les étiquettes et  le Design pour les bouteilles. Sa célèbre bouteille de verre au col torsadé link est connue dans le monde entier des amateurs de bière. 

 

Grand merci au jeune Moritz de nous avoir initié un tant soit peu sur la "culture" de la bière....    

Publié dans Balades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article